Quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse

08/09/2012

Des lieux

PAR CHARLES VINCENT

Les brumes font la grasse matinée dans les champs estriens, pendant que les vaches et les chevaux s’empiffrent des brins et brindilles encore gorgés des eaux de la nuit. L’air est saturé d’odeurs nouvelles, de fragrances vives et fraîches, aux effluves de terre et de bois. Dans les fossés, aux abords des clôtures rouillées et des piquets de cèdres ridés, des quenouilles et des asclépiades livrent aux vents de septembre leur ventre explosé. En plein milieu d’un champ, une cabane d’oiseaux désertée. Dans un autre, des balles de foin que l’on a pris soin de recouvrir d’une bâche grise, grise comme la couleur de ce ciel qui, enfin libéré du crachin du matin, se fait maintenant de plus en plus lourd, menaçant. Au plus grand bonheur, d’ailleurs, de ce sol craquelé qui appelle la pluie de tous ses vœux et de ce champ fraichement fauché, pour lors dru comme un paillasson. Entre deux poteaux, une bande de corbeaux jouent au fil musical. Là-bas, un sapin qui a tourné de l’œil, plus loin, gisant sur la route poussiéreuse, un monarque qui ne reverra pas le Mexique. Quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse. Il n’y a plus de place pour le doute : l’été s’apprête à tirer sa révérence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de desgensetdeslieux

L'intention est de mettre en lumière par les mots et la photo la poésie des terroirs. Les gens comme les lieux. Située au carrefour de l’histoire, de l’écriture et du multimédia, l’approche est impressionniste et sans prétention. À la base, le principe que l’on peut fréquenter un lieu des milliers de fois sans jamais qu’il ne donne à voir le même tableau.

Voir tous les articles par desgensetdeslieux

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :