Vent du Sud, vent d’Ouest

27/11/2013

Des lieux

PAR GILLES ORGERET

Le vent du midi sec et brûlant, chargé des poussières du désert a amené avec lui une haute chaîne de montagnes gris-bleue.

Il l’a posée d’Est en Ouest sur la croupe de vieilles collines qui plongent vers la Saône.

Dans la nuit, les vents d’Ouest ont tenté de le renvoyer dans la vallée du Rhône: lui et ses montagnes.

En vain. Il a tenu bon. Il a même fraîchi.

En mer, tout là-bas, ça devait être force 4 ou 5 même. Je l’imaginais. Houleuse. Forte. Agitée.

« Golfe du Lion : Mer agitée à forte», aurait égrené la voix de la météo marine sur la radio nationale.

Avant de passer à Gascogne, puis Nord Irlande…

«Avis de coup de vent Sud à Sud-Ouest 4 à 6, fraîchissant 5 à 6, parfois 7 ce soir, puis 5
à 7 demain après-midi. Rafales.
Mer forte, devenant très forte, croisée par houle d’Ouest. Pluie».

Tout un poème.

Ici ce vent venu des Sud secouait portes et fenêtres. Tout le jour, un ciel pastel avait tamisé une lumière douce.

Dans le bois ce tantôt, sur le sentier qui mène au Nord, branches et brindilles jonchaient le sol.

Tout là-haut un groupe de milans royaux tournoyaient, en orbes lentes.

Ils venaient du Nord-Est, se dirigeaient vers le Sud-Ouest.

Pendant ce temps les montagnes gris-bleues avaient modulé leurs courbes. Rajeunissant ainsi l’espace d’un coup de vent celles de ce vieux Massif aux lointains volcans éteints.

Les vents invitent au voyage. Ils sont le voyage. Ils ont traversé le désert, la mer, franchi les sommets enneigés, balayés les cols perdus, remonté le long des vallées, poussé l’eau des fleuves vers l’amont, échevelé les forêts.

Mais ils peuvent aussi ne laisser que désolation après leur passage.

Ils charrient avec eux des rumeurs. Toutes les rumeurs du monde. Les belles et les autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
, , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de desgensetdeslieux

L'intention est de mettre en lumière par les mots et la photo la poésie des terroirs. Les gens comme les lieux. Située au carrefour de l’histoire, de l’écriture et du multimédia, l’approche est impressionniste et sans prétention. À la base, le principe que l’on peut fréquenter un lieu des milliers de fois sans jamais qu’il ne donne à voir le même tableau.

Voir tous les articles par desgensetdeslieux

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :