Route Scenic

25/03/2014

En chemin

PAR CHARLES VINCENT

À la sortie du petit village de Mansonville, plutôt que de prendre à gauche, en direction du poste frontière, j’ai pris à droite sur le chemin de la Vallée Missisquoi. J’ai roulé sur cette route sinueuse jusqu’à ce qu’elle ne bifurque de nouveau vers les lignes, vers le Vermont. Là, j’ai mis le cap sur la Route Scenic, laquelle aurait très bien pu, quant à moi, offrir son nom à tout le trajet que je venais de parcourir.

«Ce nom a été donné à cause de la vue panoramique à partir de la voie», indique la Commission de toponymie du Québec. Je n’ai pas vérifié, mais mon petit doigt me dit que le chemin de la Vallée Missisquoi s’appelle ainsi parce qu’il serpente la vallée du même nom. Un coin superbe. À couper le souffle. Les Appalaches. La rivière. De la vue à perte de vue. Mais un coin sans histoire. Du moins c’est que l’on pourrait croire quand on voit les noms des routes. Mais bon!

Il y a de ces chemins qu’il faut emprunter au moins une fois dans sa vie, et celui qui relie Mansonville à Abercorn fait partie du lot béni. À couper le souffle, vous disais-je. Divin, ajouterais-je. L’endroit mérite un satisfecit, aurait sans doute conclu le vieux Brassens dont la guitare emplissait la voiture. J’aurais voulu piquer un jasette avec le printemps que je n’aurais pas trouvé meilleur endroit pour le faire. Tout fraichement venu des States, il remontait.

On a échangé, lui et moi. J’étais content. Heureux qu’il revienne enfin, même si son retour annonçait la fin des banquises, de la blancheur et du froid vif. Il a pris la mesure du mandat qui l’attendait. «Le blanc manteau est épais, m’a-t-il dit. Il va m’en falloir du temps pour faire le ménage. Mais j’en ai vu d’autres, et j’aime les défis.» On s’est laissé là-dessus. Je ne voulais pas le ralentir. Vous comprenez? Je l’ai quand même suivi le long de la vallée, sur la route Scenic.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités
, , , , , , , , , , , ,

À propos de desgensetdeslieux

L'intention est de mettre en lumière par les mots et la photo la poésie des terroirs. Les gens comme les lieux. Située au carrefour de l’histoire, de l’écriture et du multimédia, l’approche est impressionniste et sans prétention. À la base, le principe que l’on peut fréquenter un lieu des milliers de fois sans jamais qu’il ne donne à voir le même tableau.

Voir tous les articles par desgensetdeslieux

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

2 Commentaires le “Route Scenic”

  1. Vicky Villeneuve dit :

    C’est bien vrai que cette route est surprenante et belle! L’histoire de cette route et d’Abercorn est intéressante, elle fait partie de la route des diligences et du whisky, Le musée à Sutton présentait une exposition sur la prohibition et ce coin de pays l’an passé.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :