Dans l’oeil de la grenouille

20/07/2014

Des lieux

PAR CHARLES VINCENT

C’était avant que l’eau ne se retire complètement. Comme elle le fait à chaque mitan de l’été, quand le soleil tape, quand les nappes phréatiques se font toutes petites.

C’était avant qu’elles ne s’éclipsent dans la nature, en route sans doute vers les étangs de la clairière, où l’eau afflue toujours, beau temps, mauvais.

Sans doute certaines d’entre elles n’ont pas dépassé le tapis de fougères où patrouillent des couleuvres aussi habiles qu’affamées.

Sans doute certaines ont fini sous la griffe de la chatte qui, en rupture de stock de souris, se contente de ce qu’elle trouve au rayon du divertissement.

Cruelle. Vilaine.

C’était un jour clair. Un jour bleu. Et dans l’œil de la grenouille, il y avait moi, quelques arbres en silhouettes et des nuages en guise de décoration.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
, , , , , , , , , ,

À propos de desgensetdeslieux

L'intention est de mettre en lumière par les mots et la photo la poésie des terroirs. Les gens comme les lieux. Située au carrefour de l’histoire, de l’écriture et du multimédia, l’approche est impressionniste et sans prétention. À la base, le principe que l’on peut fréquenter un lieu des milliers de fois sans jamais qu’il ne donne à voir le même tableau.

Voir tous les articles par desgensetdeslieux

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :