Contrastes

05/12/2015

Des lieux

« Ouvre les yeux et vois cette nuée d’oiseaux

A l’assaut de la mer inconnue, où vont-ils?

Moi je dis que là-bas il y a des roseaux

Allons voir, allons voir; je devine des îles »

                  – Richard Desjardins «Nataq»

 

PAR GILLES ORGERET

Vauville, dans la Manche. Petit village adossé aux collines couvertes de landes de bruyère. Point culminant à 179m. Landes des Cottes, du Catillon, à Rouffet, à Carnet. Elles soutiennent celle dite

« Le Fauteuil d’Abraham ». Une invitation au repos.

Vauville, les pieds dans la mer. La douceur, exceptionnellement chaude et sèche en ce juillet 2014.

Vauville qui annonce la couleur dès l’entrée du village sur son panneau: Labellisé « Protection du ciel et de l’environnement nocturne ». Choix heureux, le village est peu éclairé la nuit. Un régal.

Et ce à deux pas (10km) à vol d’oiseau marin de la centrale nucléaire de Flamanville et de l’EPR en construction, et à quelques encablures de l’usine de retraitement des déchets nucléaires de La Hague.

Autre espace, « La mare de Vauville », réserve naturelle d’eau douce bordée de roselières, au creux des dunes surplombant la mer où l’on peut observer foulques macroules, hérons cendrés, grandes aigrettes, vanneaux huppés, chevaliers aboyeurs.

Paradis pour les amoureux de nature et d’oiseaux. Nous n’oublions pas pour autant la proximité éventuellement inquiétante des sites nucléaires. «Mais il faut bien s’éclairer»! n’aurait peut-être pas dit ma Mémée.

Paradoxes et contrastes bien humains: Je trouve de la beauté, vu, depuis le quasi trou noir de la nuit Vauvillienne, à ce monstre en construction l’EPR dont le chantier la nuit est éclairé de milles feux comme le serait un navire au mouillage.

Pour autant, un éclairage à la bougie dans une toile de Georges de La Tour…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
, , , , , , , , , , , ,

À propos de desgensetdeslieux

L'intention est de mettre en lumière par les mots et la photo la poésie des terroirs. Les gens comme les lieux. Située au carrefour de l’histoire, de l’écriture et du multimédia, l’approche est impressionniste et sans prétention. À la base, le principe que l’on peut fréquenter un lieu des milliers de fois sans jamais qu’il ne donne à voir le même tableau.

Voir tous les articles par desgensetdeslieux

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :