Le moment. Là. Maintenant.

21/03/2016

En chemin

PAR CHARLES VINCENT

Il aura fallu un regard, canin, pour me jeter dehors. Il aura fallu un bleu alpin pour m’aiguiser les sens, me redonner la soif du beau.

La bête avait gratté de sa patte rugueuse le coin du matelas, puis baillé bruyamment.

Le call du bois. L’appel du sauvage. Le printemps. C’était le temps. C’était là. Maintenant.

Glacé, le sentier accueillait sourdement le cognement de mes pas, comme en une résonance, comme en une communion.

Marche majestueuse, ton grave, vertige contrôlé. La terre en éveil, la beauté, sans phare, sans teint.

On a fait détaler nos perdrix. Une. Puis deux. Puis trois. Dans le ciel sans tache trompétaient six outardes, je les ai comptées, annonciatrices de verdures et de douceurs.

Au tournant de la coulée, à l’endroit dit du vieux shack effondré, une poignée de mésanges chantaient la pomme au soleil. Un air qui sonnait comme suit :

Le moment où l’on sent

À l’intérieur un retournement

À l’intérieur un détournement

À l’intérieur un débordement

À l’intérieur bien évidement

À l’intérieur (1)

On a poussé jusqu’à l’étang, avant de se poser, quelques instants, sur ses flancs. J’ai regardé les vaguelettes lécher la glace en perdition. Le chien a fermé les yeux.

Un retournement. À l’intérieur. Un débordement.

La bête avait vu juste. Le bois. Le sauvage. Le printemps. C’était le moment. Là. Maintenant.

 

(1) À l’intérieur, Louise attaque.

Publicités
, , , , , , , , , , ,

À propos de desgensetdeslieux

L'intention est de mettre en lumière par les mots et la photo la poésie des terroirs. Les gens comme les lieux. Située au carrefour de l’histoire, de l’écriture et du multimédia, l’approche est impressionniste et sans prétention. À la base, le principe que l’on peut fréquenter un lieu des milliers de fois sans jamais qu’il ne donne à voir le même tableau.

Voir tous les articles par desgensetdeslieux

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

2 Commentaires le “Le moment. Là. Maintenant.”

  1. Céline dit :

    C’est beau… le texte comme les photos 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :